ALTA-VIA

(Olivier Dufour)

Itinéraire: depuis le refuge Torino atteint par les remontées (Skyway). Traversée depuis le col d'entrèves.
Départ tardif (11h) mais nous dormions au refuge le soir.

Conditions: les glaciers sont crevassés, mais bonnes conditions sur l'arête toute sèche (sauf quelques rares plaques versant Nord, peu gênantes).
Accès glaciaire: grandes crevasses profondes, à contourner ou à passer sur des ponts de neige. Bon regel ce matin.
Rimaye: côté N, importante. Elle peut se passer en descendant en rappel le dernier ressaut (environ 25 m ?). Voir photo.
Nous avons préféré désescalader versant Nord jusqu'au petit collu sur l'arête qui mène à Toule, et traverser en crampons la pente de neige. Quelques mètres en glace, avec une trace horizontale marquée mais étroite.
On arrive ainsi sous et dans la rimaye.


Aiguilles d'Entrèves : pourquoi pas vous ?

 




Infos du 2 août 2017 (Jean-Jacques)

Itinéraire: depuis le refuge Torino. 
Conditions générales: L'accès au Col d'Entrèves demande de la prudence, de gros ponts de neige à franchir. Une rimaye facile à franchir est présente juste avant de prendre pied sur l'arête. Les conditions de regel étaient acceptables ce matin.

La traversée est en bonnes conditions. De nombreuses cordées présentes.

Descente: Passage en glace avant de prendre pied sur le glacier (qui est très crevassé juste après l'arête). Un énorme bloc de rocher menace de tomber sur la-dite trace.

Observation  :  Traversée de la Vallée Blanche très crevassée sous la Pointe Adolphe Rey et Pyramide du Tacul et au Col du Rognon. Face Nord de Tour Ronde très sèche glace noire ; voie normale Tour Ronde (tas de cailloux) avec des chutes pierres occasionnelles.


Information du 3 juillet 2017 (Pierre)

Itinéraire: traversée depuis le col d'Entrèves.

Conditions générales: Pendant le dernier épisode de mauvais temps il a neigé en altitude, au moins 40 cm recouvrent les glaciers. Cette neige se tasse et se transforme rapidement au soleil. Hors trace ce matin, la croute de regel porte un peu par endroit, casse le plus souvent. La progression se fait confortablement dans les traces. Cette neige a amélioré nettement les conditions. Mais la neige glacée ou glace vive n'est pas toujours très loin et les crevasses déjà largement ouvertes restent ouvertes.

Traversée Entrèves: nous avons gardé les crampons sur la première partie de l'arete jusqu'à la brèche au pied de la large cheminée. Nous les avons remis après le rappel (25 m) du sommet pour la fin de l'arête. La partie centrale de l'arête est sèche, depuis la brèche jusqu'au sommet.
Sur le glacier au retour des arêtes, la première crevasses à traverser est assez large. On ne voit pas exactement ses limites et on peut voir des trous par endroit. Nous avions, dès la fin du passage en traversée horizontale allongé l'encordement en prévisions de cette crevasse qui demandent des précautions. Voir une des photos où elle est visible.

Secteur: le secteur est relativement peu fréquenté aujourd'hui, les traces sur les glaciers sont faites sur les itinéraires classiques : combe maudite, traversée de la vallée blanche, col de Rochefort.



Information du 24 septembre 2016 (Olivier Dufour)

Itinéraire: traversée depuis le col d'Entrèves, puis enchainée avec la traversée de l'Aiguille de Toule.

Conditions générales: il a neigé 30-40 cm parfois ventés, le week-end passé (17-18 septembre). Cette neige se tasse peu à peu dans le secteur, elle reste assez épaisse hors-traces et se transforme lentement au soleil, sauf dans les versants très ensoleillés. Le secteur étant très fréquenté, les traces sont quasiment faites partout.
Cette neige a amélioré les conditions mais la neige glacée (ou glace vive) n'est pas toujours très loin.

Traversée Entrèves: nous avons gardé les crampons (neige bien présente), sauf pour la partie la plus effilée de l'arête qui était quasiment sèche.
A la descente, nous n'avons pas rejoint l'itinéraire classique qui ramène en bas de la combe du col d'Entrèves, mais avons continué l'arête et par un passage original (je ne l'avais jamais fait) avons descendu assez directement jusqu'au petit plateau sous le col occidental de Toule. Cette descente est courte mais demande de bien cramponner, neige récente sur un fond dur, avec une trace marquée. On contourne enfin un rognon rocheux par la gauche et finissons par passer la rimaye bien ouverte par un petit rappel de 15 m (anneau en place sur un becquet moyen).

Traversée Toule: nous sommes montés par l'arête N-O dans une trace de descente, la face ouest présentait des traces d'instabilité neigeuse.
Versant Est: descente par la courte voie normale en rocher recouvert de neige ou par de petits couloirs de neige.

Secteur: une cordée dans la face Nord de Tour Ronde. Une trace sur l'arête Freshfield. Egalement dans la voie normale "d'hiver" peu recommandable, ou de grosses chutes de pierres continuent de se produire !


 


Information du 10.07.2016 (Olivier Dufour)

Depuis Helbronner, traversée de l'aiguille de Toule (Est-Ouest) puis de l'aiguille d'Entrèves.
Bonnes traces d'accès et de retour, bien marquées et fréquentées (faible regel actuel).
Le glacier n'est pas très ouvert mais le peu de regel demande de la prudence, nous étions encordés longs dans la combe d'Entrèves.

Aiguille de Toule: montée par l'arête S-E, sans crampons (toute sèche).
Descente par la face ouest, trace très bien marquée le long des rochers. Neige assez portante dans la trace, peu portante hors trace par faible regel.

Nous avons accédé à l'arête de l'aiguille d'Entrèves en remontant assez directement le bombement au Nord du point 3551, bonne trace avec joli passage d'un gros pont de neige.

Arête des aiguilles d'Entrèves: nous avons traversée d'Est en Ouest, la plupart des cordées font le contraire.
Arête faite sans crampons, de rares névés subsistent mais globalement sèche. Nous avons croisé quelques cordées sous le sommet, nous sommes restés à gauche sur l'arête (beau rocher en III, protections faciles) pour faciliter le croisement.
Descente du sommet et passage du pas de IV avec un petit rappel qui nous a déposé au niveau de l'arête en rasoir horizontal. Cheminement classique ensuite.

Conditions le 04 septembre 2015 (Olivier Dufour)

Itinéraire : depuis Helbronner et le col d'Entrèves, traversée.
Accès : trace bien marquée, neige regelée recouverte de 3 cm de neige de la nuit.
Glacier : de grosses crevasses bien visibles sous la Tour Ronde, crevasses que l'on contourne par l'ouest.
Un très gros éboulement dans la voie de printemps de la Tour Ronde.

Arête : saupoudrée de 3 cm de neige légère de la veille. Nous n'avons pas utilisé les crampons jusqu'au sommet, quelques rares passages glissaient un peu au départ mais toute la traversée "technique" était quasiment sèche.
Nous avons remis les crampons pour la descente en rappel et désescalade (3 cm de neige collée).

A la fin de l'arête, on peut choisir de descendre versant Nord (un petit rappel à la fin), ou bien face à l'aiguille de Toule par une désescalade facile jusqu'au col, puis une traversée avec glace sous jacente mais de bonnes marches.

Infos secteur : du monde en direction de la Dent du Géant / Rochefort. Une cordée à l'arête Freshfield (Tour Ronde), des cordées traversent la Vallée Blanche.

 


Infos du 21 avril 2015

Itinéraire : depuis Helbronner atteint par les remontées mécaniques.
Accès : à pied. Nous n'avons pas utilisé les raquettes. Trace bien marquée (skis + raquettes) vers la Tour Ronde, qui enfonce encore un peu par endroit, surtout au retour.
Conditions :
Il est tombé 10-20 cm de neige froide le 19.
la traversée est très peu fréquentée. L'arête est enneigée jusqu'aux difficultés rocheuses. La partie rocheuse est relativement sèche. La descente est enneigée (la couche de neige fraiche recouvre mal le rocher).
Nous avons utilisé les crampons, sauf sur la partie rocheuse centrale.
Descente du sommet principal en 2 rappels de 30 m.




Infos du 25 septembre 2014

Itinéraire: aller-retour au sommet de l'aiguille d'Entrèves depuis Helbronner, par l'arête Nord (descente habituelle de la traversée).

Conditions: neige tombée la veille au cours d'un bref épisode de foehn. 5 à 20 cm suivant les accumulations.
L'accès à l'aiguille d'Entrèves s'est fait en crampons, sans trace. Nous avons croisé une seule cordée venue en traversée depuis le col d'Entrèves.
Les derniers 50 m par des rampes raides en neige qui marque bien, conditions hivernales. Descente équipée (spits et maillons à 25 m).

Accès par le glacier: rapidement tracé par des cordées venues faire la Tour Ronde ou le col d'Entrèves. Glacier bien enneigé pour la saison.


Infos du 22 juin 2014

Itinéraire: sommet sud de l'aiguille d'Entrèves depuis le col d'Entrèves puis retour et traversée de l'aiguille de Toule. 

Conditions: couverture nuageuse ce matin, pas de regel. Temps sec et chaud.

Une bonne trace conduit au col d'Entrèves. Les arêtes sont sèches, effectuées sans crampons. 

Toule: neige très fondue dans la face ouest vers 13h30,  mais qui se tasse assez bien. Descente versant Est sans crampons, rocher délité,  un peu de neige par endroit. 

Secteur: du monde un peu partout. Tour ronde (voies normales et face Nord), piliers du tacul,  traversée vallée blanche et descente au requin,  traversée des marbrées.




Infos du 17 juin 2013


Itinéraire: traversée des Aiguilles d'Entrèves, depuis les remontées d'Helbronner et le col d'Entrèves.

Accès: Suite à des risques d'écroulement, on doit se garer au départ des remontées mécaniques de Courmayeur (grand parking gratuit sur la droite). De là une navette permanente amène au Funivie Montebianco.
Les remontées fonctionnent jusqu'au refuge Torino Vecchio. Accès au refuge Torino Nuovo par l'escalier intérieur. On sort ensuite sur le glacier, un passage est balisé jusqu'au sommet d'Helbronner.
Trace bien marquée, heureusement car il y avait très peu de regel.

Glacier: bouché sur l'itinéraire suivi, on sent la présence des habituelles grandes crevasses vers 3400 dans la combe du col d'Entrèves.

Conditions sur l'arête: bien enneigée au début et à partir de la descente, ce qui rend la traversée agréable. Les passages rocheux difficiles sont secs, nous avons retiré les crampons sur les 100 m rocheux médians.
Nous avons désescaladé à la descente du sommet, neige collée par endroit sur le rocher au départ, puis bonne trace en neige.

Infos secteur: trace et du monde sur la Tour ronde (accès direct et arête Freshfield). De nombreuses coulées visibles dès le matin dans certains couloirs.