ALTA-VIA

(Olivier Dufour)

Itinéraire: depuis le refuge des Guides d'Ayas atteint la veille depuis St Jacques.
Conditions: de bonnes conditions malgré la sécheresse des glaciers.
Accès: tout sec jusqu'au refuge (sauf la courte traversée horizontale du glacier vers 3200). Traces de chutes de séracs sous le refuge.
Accès glaciaire: de longues crevasses, étroites et profondes, mais la trace est encore relativement droite. Une pente plus raide, partiellement en glace, et une rimaye à franchir pour atteindre le replat au pied de l'arête sud-ouest du Pollux.

Voie normale du Pollux: nous avons, comme la plupart des cordées, utilisé l'arête sud-ouest quasiment depuis son pied. Une petite rimaye sans problème, quelques mètres de glace (bonne trace) jusqu'à un replat confortable pour retirer les crampons.
L'arête est toute sèche jusqu'à la vierge, sauf quelques traces de grésil.
Arête neigeuse sans problème pour atteindre le sommet: bonne trace, une crevasse à franchir.
Descente du glacier vers 13h sur une neige encore assez ferme.

Sommet du Pollux : pourquoi pas vous ?




Infos du 23 juin 2017 (Aldo Olivier Romain)

Itinéraire: depuis le refuge Guide d'Ayas, avant de gravir et de traverser le Castor.
Montée au refuge d'Ayas: tout sec jusqu'au glacier, un névé bien mou vers 15h à la traversée du glacier et sur les pentes soutenant le refuge. Le secteur est encore peu fréquenté.

Conditions générales: très sèches pour la saison, comme en août. Le glacier d'accès au Pollux est crevassé, quelques chutes de séracs importantes dont une coupe la trace.
Présence de glace à la rimaye et dans le petit couloir généralement faisable à cette époque. Certaines cordées font le couloir, en tirant parfois des longueurs vues les conditions.
D'autres suivent l'arête rocheuse à droite, bien sèche et rassurante. 20 m de glace peu raide au dessus de la rimaye dans ce cas.

Les rochers sont tout secs et sans même présence de vieux névés. L'arête sommitale est en neige.



Informations du 10 09 2016 (Pierre Pisano)

Itinéraire:
en aller-retour depuis le refuge des guides du Val d'Ayas.

Montée au refuge des guides du Val d'Ayas : de très bonnes conditions, tout sec. Le passage au bord du glacier ne demande plus l'usage des crampons, on peut rester hors de la glace ou juste en bordure. Pas facile cependant de trouver le départ du passage cairné dans le pierrier qui fait suite.

Conditions générales : de très bonnes conditions avec un temps splendide, chaud et sans vent.

Conditions de neige : Nous avons chaussé les crampons à 80 mètres du refuge. Pas de neige sur le glacier au départ, glace dure. La trace va prendre au milieu du glacier, avec deux passages de crevasses à contourner pour éviter les ponts devenus trop minces.
A la montée nous avons préféré prendre l'itinéraire plus habituel rive gauche. Parcours en glace facile mais tortueux pour rejoindre la trace en neige plus haut vers 3550 mètres. Pas de rimaye marquée avant de monter en traversée sous le Pollux.
De la glace assez dure sur 10 mètres pour atteindre le départ de l'arête rocheuse du Pollux.

L'arête finale en neige est parfaite : bonne trace.

Pollux: nous sommes montés par l'arête depuis la première épaule en bas. Le rocher est sec., l'équipement en haut est excellent, chaînes récentes avec double sens dans la première traversée.

Fréquentation : 2 cordées en provenance de Zermatt (Téléphérique du Petit Cervin), 1 depuis le bivouac et 2 depuis le refuge.
Une dizaine de personnes au Castor, qui présente de longues sections en glace.


 

Information du 23 septembre 2014

Itinéraire:
en aller-retour depuis les guides d'Ayas.
Le refuge est non gardé, il y a du gaz, des couverts, il est très confortable.
Le tarif hors gardiennage est de 12 € / nuit / personne.

Conditions au Pollux: très bonnes conditions. Le vent est tombé dans la nuit. Le glacier est tout en neige, peu de crevasses visibles (un passage vers 3500 m).
Conditions de neige: bien regelée, mais devenant parfois "croustillante" au dessus de 3700 m: la petite couche de neige récente (tombée le 19) n'étant pas intégrée à la sous-couche. Enfoncement maxi 5 cm.
Descente vers 11h en neige encore assez ferme.

Pollux: nous sommes montés par la pente ouest, en neige. La couche supérieure (5 cm) un peu tolée par le vent, qui croustille sur une sous-couche bien plus dure. Les conditions de cramponnage étaient correctes, à condition de marquer un peu les marches.
Descente par la voie normale: bonne trace, le passage en rocher est bien sec. Le couloir est en neige, bien tracé.

Quelques cordées en provenance de Zermatt (petit-cervin), sinon personne depuis St-Jacques.
Le Castor est bien en neige, pas de trace r
écente.



Infos du 24 juillet 2014

Itinéraire:
en aller-retour depuis le refuge des Guides d'Ayas.

Conditions:
les pluies orageuses sont fréquentes depuis ce début d'été dans le secteur.
L'enneigement est bon (quasiment continu dès 3100 m au dessus de Mezzalama), peu de crevasses visibles dans la trace.


Il a plu encore abondamment dans la nuit, ce matin il neigeait (environ 5-10 cm) jusqu'à 8h30.
Nous sommes partis vers 9h, dans une accalmie qui s'est maintenue jusqu'en milieu d'après-midi.
Neige très molle hors-trace (non regelée + neige fraiche), enfoncement aux genoux.
La trace par contre était bonne, se tassait rapidement (neige très humide).
Beaucoup de personnes ont traversé le Castor. Accès klein Matterhorn tracé et fréquenté également.


Pollux: nous sommes montés par l'arête S-O, descente par le couloir. Neige molle, qui se tasse assez bien.
Les cordes étaient bien gelées ce matin, puis presque sèches au retour.
Voie normale assez fréquentée (environ 15 personnes).

Des purges de neige lourde assez importantes ont été observées dans la face sud de Roccia Nera, déclenchées par des alpinistes.
Le soir il pleuvait de nouveau abondamment.



Infos du 21 juillet 2013 (Jean-Jacques Malineau)


Accès au refuge de Mezzalama sec (pas de neige). Accès au Refuge des Guides d'Ayas aisé en raison des nombreux névés à partir de 3100 m.

Départ à 5H00 du refuge.

Montée jusqu'au pied de l'arête ouest du Pollux dans une excellente trace. Peu ou pas de crevasses visibles. Par contre mauvaises conditions de regel. Ca ne porte que dans la trace. Les 30 cm de neige tombés il y a quelques jours n'ont aucune cohésion avec la couche ancienne.

De nombreuses coulées sont visibles dans la face Nord Ouest du Castor. Il fallait partir très tôt  (Pas après 4H00 du refuge d'Ayas) si l'on envisageait cette course ce jour. A 9H00 nous avons vu une énorme coulée traverser toute la partie gauche de la face et effacer la trace. Par chance aucune des nombreuses cordées n'a été touchée. Mais les gens ont continué tout de même la montée, et ce toute l'après-midi en pleine chaleur !

Pour info, la nouvelle trace rejoint l'arête nord juste avant l'arête sommitale contrairement au début de saison où elle rejoignait l'arête ouest sous le sommet.

Pour le Pollux, itinéraire en très bonnes conditions. De nombreuses cordées, dans la face nord Ouest et sur l'arête classique. Nous avons opté pour le petit couloir situé entre les deux où il n'y avait personne et une excellente trace en neige avec un peu de glace (5m) à la sortie.

Le bouchon traditionnel dans les cordes fixes et malgré le monde nous sommes arrivés seuls au sommet. Une très large et confortable trace jusqu'au sommet. Pas de vent et même un peu chaud. Même si nous avons vu de nombreuses cordées descendre par la face nord ouest du Pollux (très bonne trace en neige) pour eviter le bouchon aux cordes fixes, vu l'heure et la chaleur et l'exposition (identique à la voie normale du Castor) nous avons préféré ne pas nous y engagé (Cordée de 4).

Sommes redescendus par l'arête ouest encore enneigée pour quelques jours seulement (3/4 Jours). Nous avons gardé les crampons toute la course.


Infos du 11 septembre 2011 (Olivier Dufour)

Itinéraire: Depuis le refuge des Guides d'Ayas, voie normale. Descente au col, avant de remonter au Castor.

Glacier: Accès par le glacier assez crevassé, mais la trace ne zig-zag pas trop. Un pont de neige vers 3700 m semble fin. Le regel était très bon.
Pollux: accès aux rochers par le petit couloir "classique". Rimaye bouchée. Trace assez chaotique et peu confortable à la montée dans le couloir. Couloir en neige, glace sous jacente, voire apparente au sommet.
Pour rejoindre les rochers, un passage en pieraille, risque de chutes de pierres.

Rochers secs, nous avons enlevé les crampons. Pente sommitale en neige dure, faite en crampons.


Infos du 09-07-2011 (Olivier Dufour)


Itinéraire: montée par la pente sud-ouest, descente par les rochers de la voie normale. Accès depuis Mezzalama, retour au refuge d'Ayas.

Conditions: temps nuageux, quelques éclaircies. Bonnes conditions de cramponnage dans la face sud-ouest, toute en neige avec enfoncement dans la neige de quelques petits centimètres. Pas de trace marquée avant nous. Peu fréquenté.
Rocher: plâtré par endroit (vent). La voie normale est assez enneigée et agréable, nous avons gardé les crampons. Traces marquées quoique un peu chaotique (le regel est très variable actuellement).
Glacier: ouvert accessible, de grandes crevasses transversales bien visibles en descendant mais cachées en montant. La trace est assez directe, bien portante. Chutes de séracs visibles vers 3600 m.

  Le haut des rochers du Pollux
Le haut des rochers du Pollux

Le Pollux et sa pente sud-ouest au retour
Le Pollux et sa pente sud-ouest depuis Ayas au retour.